Douleurs après le sexe : ce qui peut se cacher derrière

Schmerzen nach dem Sex
Douleurs après les rapports sexuels – découvrez ici ce qui peut en être la cause

En général, nous associons l’amour physique au plaisir et à des sensations grisantes. Mais il peut arriver que des douleurs apparaissent après le rapport sexuel ou que des sensations désagréables perturbent les rapports. Bien que les personnes à pénis puissent également être concernées par ce problème, les personnes à vulve se plaignent beaucoup plus souvent de douleurs dans le ventre, le bas-ventre ou les parties génitales. Nous aimerions vous expliquer plus en détail quelles peuvent en être les causes.

Douleurs après les rapports sexuels : les causes les plus fréquentes

Il ne fait aucun doute que certaines douleurs pendant les rapports sexuels sont voulues. La douleur dite de plaisir, que beaucoup d’amateurs·ices de BDSM par exemple aiment ressentir, doit toutefois être clairement distinguée des douleurs physiques qui ne sont pas souhaitées. Parmi les raisons les plus fréquentes pour lesquelles des douleurs peuvent survenir après le sexe, il y a la manière dont se déroulent les ébats. En effet, si vous allez trop vite, de petites blessures peuvent rapidement survenir. En cas de quickies et de manque de préliminaires, il peut arriver que le vagin ne soit pas encore assez lubrifié. Le vagin ou le clitoris peuvent alors être douloureux en raison des frottements.

Conseil : Le gel lubrifiant est votre meilleur ami – si vous voulez aller vite ou si vous ne mouillerz pas suffisamment.

Douleurs abdominales après un rapport sexuel

Mais une pénétration très profonde ou un gros pénis ou dildo peuvent également provoquer des sensations de malaise. Certaines personnes se plaignent de douleurs abdominales après un rapport sexuel par pénétration, car cela peut aussi avoir fortement irrité le col de l’utérus et l’utérus. De nombreuses personnes remarquent en outre que leur cycle menstruel joue également un rôle : certains jours, un rapport un peu vigoureux fait vraiment du bien, d’autres jours, les rapports sexuels intenses sont à peine supportables. Les crampes, les ballonnements et les lourdeurs d’estomac peuvent également influencer les sensations.

Conseil : si cela vous fait du bien pendant les règles, préférez un orgasme sans pénétration – par exemple en stimulant le clitoris avec un doigt vibrant. Les hormones du plaisir ainsi libérées ont un effet relaxant et peuvent soulager les crampes menstruelles.

Dans certains cas, des problèmes de santé tels qu’une allergie, une endométriose ou des kystes peuvent également être à l’origine de douleurs abdominales après ou pendant l’acte sexuel. C’est pourquoi si vous renconrez ces douleurs de manière récurrente vous devriez absolument demander un avis médical.

Schmerzen beim Eindringen
Les douleurs lors de rapports sexuels peuvent avoir de nombreuses origines.

Brûlures vaginales après un rapport sexuel

Si des brûlures désagréables apparaissent dans le vagin pendant ou après les rapports sexuels, des infections peuvent en être responsables. En particulier s’il y a eu de petites blessures auparavant, les bactéries se développant plusfacilement dans un climat chaud et humide. Heureusement, la plupart des infections bactériennes et virales (dont font partie de nombreuses IST) se traitent bien de nos jours, de sorte que vous ne risquez a priori pas de lourds désagrément. Pour en être certain·e, si vous avez plusieurs partenaires, pensez à vous faire tester régulièrement (tous les 3 mois environ), ou bien lorsque vous changez de partenaire.

Conseil : veillez absolument à ne pas passer de la pénétration anale à la pénétration vaginale lors de vos ébats sans vous être bien nettoyé·e au préalable. Vous éviterez ainsi que des bactéries intestinales ne pénètrent dans le vagin et ne causent des problèmes. Idéalement, portez des préservatifs et changez-le si vous souhaitez changer de pénétration.

Douleurs pendant les rapports sexuels : quelles sont les autres causes possibles ?

Il n’y a pas deux pénis ni deux vulves identiques, chacun·e dÄentre nous étant construit·e avec ses singularités propres. C’est pourquoi certaines personnes apprécieront moins la pénétration vaginale en raison d’un orifice plus étroit. 

En termes de pathologies, le vaginisme est très répandu. Le plancher pelvien et une partie de la musculature vaginale peuvent se contracter très fort, cela entraîne des douleurs lors des rapports sexuels ou empêche la pénétration par un dildo ou un pénis. Outre des raisons organiques, le psychisme peut également jouer un rôle important. Parfois, la peur ou la honte provoquent une contraction apparemment arbitraire et incontrôlée du vagin. Il est préférable de consulter un·e sexologue afin d’identifier les causes et d’être suivi·e par un·e professionnel·le.

Douleurs lors de la pénétration : La ménopause peut aussi être source de problèmes

Parfois, c’est la ménopause qui est à l’origine des douleurs ressenties lors de la pénétration,des rapports sexuels en général. Cela est souvent dû à une muqueuse vaginale sèche, provoquée par les changements hormonaux dans le corps. Là encore, les gels lubrifiants, entre autres, mais aussi les crèmes vaginales peuvent aider à hydrater de manière aiguë et à protéger la flore vaginale contre les infections bactériennes. Après consultation médicale, une hormonothérapie peut également être envisagée – par exemple si la ménopause entraîne d’autres problèmes graves et nuit fortement à la qualité de vie.

Sexe anal : il faut absolument prendre la douleur au sérieux

Le sexe anal peut être douloureux si vous n’y allez pas avec précaution et si n’utilisez pas ou pas assez de lubrifiant. La raison en est que la peau autour de l’anus est très sensible et ne s’humidifie pas d’elle-même sous l’effet de l’excitation. Si vous en voulez trop, trop vite, cela peut saigner et faire mal. Le sphincter peut également être affecté si vous ne dilatez pas l’anus avec précaution (par exemple avec un plug anal). De plus, les fissures anales peuvent vous causer des problèmes à long terme, car elles mettent parfois du temps à guérir.

Paar auf der Couch
Le sexe anal peut aussi être douloureux, il faut y aller avec beaucoup de précautions.

La première fois fait-elle mal ?

Les personnes qui n’ont pas encore eu leur premier rapport sexuel se demandent souvent : est-ce que la première fois fait mal ? Beaucoup pensent que le fait de percer l’hymen s’accompagne de grandes douleurs. Mais ce n’est pas le cas et nous pouvons vous rassurer : si les deux partenaires prennent suffisamment de temps l’un·e pour l’autre, si ielles sont prudent·e·s et attentifs·ves aux signaux de l’autre, la première fois peut être sensuelle, sans douleur et donc pas nécessairement un mauvais moment à passer.

La confiance en l’autre et de longs préliminaires font la différence. Car si l’on peut se laisser aller et que l’on est suffisamment lubrifié·e, on peut encore mieux apprécier le sexe. De plus, vous pouvez veiller à ce que tout glisse correctement avec un peu de lubrifiant et éviter ainsi les frottements douloureux.

Mots- clefs associés à cet article
, ,
Écrit par
Plus d'articles de Tina

Horoscope de l’amour du Scorpion : le mystère à forte volonté

DDans l'horoscope de l'amour du Scorpion, nous te dévoilons le tempérament de...
Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.