Fisting: Pourquoi cela fait tant de bien?

couple se rapprochant
Qu’est-ce qui rend le fisting aussi attirant?

Quand on parle de fisting, les premières choses auxquelles on pense sont probablement une catégorie de porno bien spécifique sur les sites de X, aux soirées fisting du célèbre club « Laboratory » et du encore plus célèbre “Berghain” de Berlin ou encore les énormes godes en forme de poing que l’on peut trouver dans la boutique érotique de la gare la plus proche.

Mais ce à quoi on pense aussi, c’est que le fisting reste un grand tabou. Et en même temps, la thématique éveille beaucoup de curiosité et fait partie des fantasmes sexuels de certain·e·s. Pour mettre les choses au clair sur le terme, nous avons rassemblé les questions les plus posées autour du sujet du fisting.

Faut-il vraiment que j’utilise le poing entier pour fister?

Oui, le terme anglais “Fisting” signifie en effet “pénétration au poing” quand on le traduit littéralement et désigne l’acte de la pénétration vaginale ou anale avec le poing. Néanmoins, il ne s’agit pas toujours d’insérer directement l’entièreté du poing serré en une fois. Les débutant·e·s peuvent commencer avec une main tendue ou simplement avec les doigts pour se familiariser avec cette nouvelle sensation.

À quoi faut-il être attentif lors du fisting vaginal?

Le vagin étant conçu comme un canal de naissance, il est naturellement très élastique. Néanmoins, lors des premiers essais de fisting, il est recommandé d’utiliser seulement quelques doigts pour éviter que les muscles vaginaux ne se crispent. L’humidité vaginale est d’une grande importance lors du fisting. Il ne faut donc surtout pas renoncer à des préliminaires prolongés. Pour garantir un glissement optimal, du gel lubrifiant peut être utilisé.

Qu’est-ce qu’il y a de particulier au fisting anal?

Contrairement au vagin, l’anus ne produit pas ses propres sécrétions. C’est pourquoi il faut impérativement utiliser un gel lubrifiant à efficacité longue durée. Les gels lubrifiants à base de silicone sont alors particulièrement recommandés tant qu’ils ne sont pas utilisés avec un sextoy. De plus, l’anus n’est pas aussi élastique que le vagin, raison pour laquelle il faut y aller avec prudence pour éviter les fissures anales (le déchirement de la muqueuse de l’anus). Dans le pire des cas, cela peut aller jusqu’à une perforation de l’intestin, raison pour laquelle il est d’une grande importance d’y aller pas à pas. Les conséquences à long terme d’un élargissement anal ont été peu étudiées jusqu’à présent. Tout de même, les scientifiques partent du principe que surtout quand on est jeune, une musculature pelvienne bien entraînée peut compenser les lésions du sphincter.

Comment fister quand on est débutant·e?

La règle fondamentale avant de se mettre au fisting est de s’informer rigoureusement. Lisez des articles et regardez des tutoriels pour vous faire une idée de cette pratique sexuelle.
Communiquez au sujet de vos besoins et de vos peurs d’une manière ouverte et créez un climat de confiance. Les deux partenaires doivent être au courant des risques de blessures et communiquer pendant le fisting de ce qui fait du bien ou pas.

Prêtez attention à une hygiène suffisante. Aussi bien lors du fisting vaginal qu’anal, une pression peut se former. Il est donc conseillé de vider l’intestin et si nécessaire de prendre une douche anale avant de commencer. Comme la main est beaucoup plus rugueuse et sèche qu’un pénis, elle absorbe très vite le gel lubrifiant pendant la pénétration au poing. C’est pour cela que des gants en caoutchouc fin se prêtent bien à une première pénétration pour les débutant·es et réduisent en même temps le risque d’infections et de blessures.

Lors du fisting, la part active pénètre d’abord l’orifice avec un ou deux doigts et continue à tâtons. Dans le cas où la main entière est déjà dans le vagin ou l’anus, une première option pour ouvrir d’avantage la main est la position dite du “bec de canard”.

Est-ce que je peux jouir d’un fisting?

En effet, beaucoup de personnes témoignent d’orgasmes extrêmement intenses qui sont néanmoins individuellement très différents. La prostate se situant dans la zone près de l’anus, celle-ci peut être alors bien stimulée. Comme le poing a un plus grand volume comparé au pénis et que les doigts sont plus flexibles, il est plus facile pour beaucoup de personnes qui ont un vagin d’atteindre l’orgasme. Comme on l’a vu, pour vraiment ressentir du plaisir, il faut au mieux prévenir toute cause éventuelle de douleur.

Est-ce que je peux me distendre à cause du fisting?

Pour une bonne régénération, des muscles pelviens en bonne forme sont très importants. Si on habitue ses muscles tout doucement à de grandes contraintes (par exemple avec un plug anal ou un gode), ceux-ci se remettent alors rapidement dans leur état initial après l’acte. La clé est un entraînement lent. Pour éviter une incontinence fécale causée par le fisting anal, il faut régulièrement faire examiner le fonctionnement de son sphincter par un proctologue tous les deux ans.

Est-ce que je peux avoir un rapport pénétratif juste après un fisting?

Une pénétration juste après le fisting est déconseillée. Les musculatures vaginales et anales ont toutes deux en effet besoin d’un certain temps pour se détendre et récupérer. C’est un peu comme après un accouchement. Beaucoup de personnes qui ont un vagin ressentiront probablement moins le frottement du pénis au niveau de la zone vaginale.
Vu que lors du fisting, des mouvement lents et étendus sont pratiqués, des coups plus rapides du pénis par après peuvent irriter les tissus cutanés. Il faudra donc absolument donner une bonne heure de pause à son corps.

 

 

Écrit par
Plus d'articles de Janet E.

Les rêves humides: Voici ce que signifie ton rêve sexuel

Nous avons probablement tous eu nos rêves érotiques à un moment ou...
Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.