Qu’est-ce que ton style de masturbation révèle sur toi ?

Selbstbefriedigung Persönlichkeitstypen

Parlons masturbation !

Tu es comme tu te masturbes ! Plusieurs fois par jour, quelques fois par semaine, seulement le week-end ou moins que ça ? À quelle fréquence tu préfères te masturber et quelle est ta technique favorite ?

On parle tous·tes de plus en plus ouvertement de sexe et de nudité. Mais en ce qui concerne la masturbation, la plupart des gens jouent rarement cartes sur table et préfèrent rester discret·e·s, même avec des ami·e·s. Ce qui peut être gênant en face à face n’est en tout cas pas embrassant par écrit : dis-nous ton style de masturbation et on te diras qui tu es !

Les sans-tabou

Ces affranchi·e·s des tabous de la masturbation aiment laisser toutes les possibilités ouvertes et ne se soucient pas des détails secondaires comme la fermeture de la porte ou la pose de rideaux aux fenêtres lorsqu’iels jouent avec leurs corps. Iels se doutent bien que quelqu’un pourrait les prendre en flagrant délit, mais ne s’en soucient pas.

Iels parlent ouvertement de la masturbation, du sexe et de la manière dont iels préfèrent s’y prendre. On peut leur poser toutes les questions sur le sexe en solo et on obtient toujours une réponse claire et directe. Pourquoi garder le secret, quasi tout le monde le fait, non ?

Les amoureux·ses des draps

La tête sous les couvertures, quitte à s’étouffer de chaud, ces personnes ne veulent prendre aucun risque d’être découvertes dans un moment si intime. Iels se sentent un peu honteux·ses et assez pudiques, et préfèrent se donner du plaisir seul·e·s dans l’obscurité. Iels aiment protéger leur intimité et ne s’ouvrent aux autres qu’après un certain temps et quand iels se sentent en confiance.

Les casse-cous

Ce type de personnalité ne se contente pas d’aller jusqu’au bout des projets dans sa vie. Iels savent ce dont iels ont besoin en solo et n’hésitent pas. Iels savent où et comment se toucher. Les zones érogènes comme l’anus, le périnée, les mamelons ou l’intérieur des cuisses sont incluses à tour de rôle pendant leur séance masturbation.

Iels sont donc de véritables connaisseur·se·s du plaisir en solo et font également des amants ou amantes habiles, car iels savent comment chercher ce qui va provoquer du plaisir chez leur·s partenaire·s .

Les amateur·ice·s de jeux variés

Besoin d’un coup de main ? Pour ces gens, les toys : vibromasseurs, Fleshlights ou autres, font tout simplement partie intégrante de leur séance en solo !

Iels aiment essayer de nouvelles choses et s’abandonner à de nouvelles sensations. Iels n’ont pas peur de faire des expériences – même si elles ne se déroulent pas comme iels l’avaient imaginé. Tout est possible, et rien n’est obligatoire – c’est selon cette devise qu’iels vivent, aiment et se masturbent.

Les romantiques

Iels aiment créer  l’atmosphère parfaite pour se détendre en faisant l’amour en solo. Scénario idéal : se plonger dans la baignoire à la lumière des bougies, un peu d’encens ou quelques gouttes d’huile essentielle, accompagnés d’une musique douce ou sensuelle. Cette personnalité ne sera pas du genre à se prendre 5 minutes rapidement juste pour satisfaire un besoin.

Le plaisir est au premier plan et l’expérience entière de leur corps et de leurs émotions est célébrée comme une cérémonie. Iels peuvent se masturber avec sensibilité, mais iels sont aussi extrêmement ouvert·e·s lorsqu’il s’agit de se montrer plus sauvages. Iels jouissent avec un dévouement total et sans stress ni complexe.

Les exhibitionnistes

Selon une étude de Time Out New York, 39% des personnes interrogées se sont déjà masturbées à leur bureau. Dans une autre enquête menée par le magazine américain Glamour en 2012, 10% des hommes ont déclaré s’être masturbés lors d’une fête et 24% au volant d’une voiture (on ne juge pas, mais attention à votre sécurité !).

Les exibitionnistes aiment se mettre en avant et être toujours au centre de l’attention. Iels aiment expérimenter et prennent ce dont iels ont besoin, quand et où iels se trouvent. Aucun endroit n’est trop audacieux pour elleux lorsque le désir les saisit pleinement. Se faire prendre en train de se masturber en public n’est pas un obstacle pour elleux, au contraire, c’est ce qui fait le charme de la chose !

Les pragmatiques

Satsfaire une pulsion rapidement ! Fidèles à cette devise, les amateur·ice·s de coups rapides en solo cherchent davantage à réduire leur stress qu’à se découvrir sexuellement. Iels préfèrent s’en tenir à ce qu’iels connaissent bien et les méthodes déjà testées qui leur permettent d’atteindre rapidement l’objectif souhaité : l’orgasme.

Les pragmatiques essaient peu de choses et n’aiment pas les expériences extravagantes ou risquées. En revanche, iels préfèrent se masturber une fois de trop, plutôt que pas assez.

Les aventurier·e·s du weekend

D’autres vont bruncher le dimanche, ces amateur·ice·s de masturbation préfèrent prendre le temps ce jour-là de se faire du bien en solo au lit. En semaine, iels n’ont généralement pas le temps. Entre le travail et les obligations sociales, l’un des plus beaux passe-temps du monde peut parfois être négligé.

L’auto-érotisme est donc parfois repoussé au week-end. C’est pendant ces deux jours qu’on a le temps de passer aux choses sérieuses et que l’on peut enfin s’adonner au plaisir avec soi-même.


Envie d’en savoir plus ? Tu trouveras ici un autre article sur les types de personnalités sexuelles :

Si tu as envie de regarder vers les étoiles : on te propose un horoscope sexuel et l’horoscope des compatibilités AMORELIE.

 

Mots- clefs associés à cet article
,
Plus d'articles de Werner Beckmann

Entraînement du plancher pelvien : développer son plaisir sexuel soi-même

Pour tous·tes celleux qui sont prêt·e·s à entraîner leurs muscles du plancher...
Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *